Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Le "Mineirazo" en chiffres

© Getty Images

Dans plusieurs dizaines d'années, les fans de football du monde entier se rappelleront parfaitement où ils étaient le soir où l'Allemagne a battu le Brésil 7:1. Jamais auparavant, dans l'histoire riche et variée de la Coupe du Monde de la FIFA™, on avait assisté à un match et un résultat aussi étonnants, aussi extraordinaires. Cette demi-finale a également produit son lot de statistiques surprenantes, sur lesquelles FIFA.com revient.

2000

 buts : c'est le jalon atteint par l'Allemagne à l'Estadio Mineirão, grâce au but de Thomas Müller. Il y a 106 ans, le 5 avril 1908 précisément, un certain Fritz Becker avait déclenché le compteur de la Nationalmannschaft à l'occasion d'une rencontre perdue 5:3 contre la Suisse.

223

 : tel est le nombre de buts inscrits par l'Allemagne en Coupe du Monde au soir de son écrasante victoire sur le Brésil. Jusque-là, c'est la Seleção qui détenait le record en la matière, avec 220 réalisations. Sami Khediraa permis aux Allemands de s'installer à la première place de ce classement en marquant le but du 5:0.

76

 ans séparent la dernière défaite du Brésilen demi-finale d'une Coupe du Monde (2:1 contre l'Italie en 1938) de la débâcle du 8 juillet 2014 face à l'Allemagne.

39

 ans se sont écoulés depuis la dernière défaite de la Seleção à domicile dans un match de compétition. C'était déjà à Belo Horizonte. En demi-finale de la Copa America, le Pérou avait battu le Brésil 3:1.

17

 buts ont été marqués par l'Allemagne à ce jour à Brésil 2014, ce qui lui permet de réaliser la deuxième campagne la plus prolifique de son histoire en Coupe du Monde, après celle de 1954, où elle avait fait trembler les filets adverses 25 fois avant de soulever le trophée. Le Brésil, de son côté, a concédé 11 buts, égalant ainsi sa pire performance en la matière, qui date de 1938.

16

 buts en Coupe du Monde : ce nouveau record de tous les temps appartient à Miroslav Klose. L'attaquant de la Lazio a posé ce nouveau jalon huit ans après que Ronaldo, en marquant son 15ème but dans l'épreuve suprême, eut subtilisé le record établi par Gerd Mülleren 1974 en Allemagne. Ironie du sort, c'est au Brésil que Klose s'est approprié le record qui appartenait jusqu'alors à un Brésilien. Contre le Brésil, l'attaquant de 36 ans a en outre inscrit son 19ème but dans un tournoi majeur, établissant ainsi un nouveau record, qui appartenait jusqu'ici à Gerd Müller (18), pour un joueur européen. Klose a réussi son exploit au cours de son 23ème match de Coupe du Monde, ce qui fait de lui le deuxième joueur le plus assidu de l'histoire dans la compétition, à égalité avec Paolo Maldini, et juste derrière son compatriote Lothar Matthäus. Klose est cependant en tête des apparitions en match à élimination directe dans la Coupe du Monde, avec 13 unités. Il a dépassé Matthäus et Cafu.

10

 buts en Coupe du Monde : tel est le seuil atteint par Thomas Müllerdans la demi-finale face au Brésil. L'attaquant du Bayern Munich est le 13ème joueur de l'histoire à atteindre un total à deux chiffres et, à 24 ans et 298 jours, il est le troisième plus jeune de l'histoire, derrière Gerd Müller (24, 226) et Sandor Kocsis (24, 282), à réussir cette prouesse. Avec cinq buts et trois passes décisives à ce jour, il peut encore devenir le premier joueur à avoir marqué ou offert neuf buts ou plus dans une même édition de la Coupe du Monde depuis Diego Maradona(cinq buts, cinq passes décisives) en 1986. De plus, il est seulement le troisième joueur de l'histoire à marquer cinq buts ou plus dans deux éditions séparées de la Coupe du Monde, au même titre que Teofilo Cubillasen1970 et 1978, et Kloseen 2002 et 2006.

10

 matches de Coupe du Monde ont été remportés par Joachim Löw. Dans l'histoire de l'équipe nationale d'Allemagne, seul le légendaire Helmut Schöna fait mieux.

8

 finales de Coupe du Monde : l'Allemagne est en tête de ce classement. Sa dernière apparition à ce stade de la compétition date de 2002 et son dernier sacre de 1990.

7

 buts encaissés : dans l'histoire du football, cela n'était arrivé qu'une seule fois au Brésil, le 3 juin 1934, dans une rencontre amicale perdue 8:4 contre la Yougoslavie. Avant la demi-finale de Brésil 2014, aucune équipe n'était parvenue à inscrire sept buts à ce stade de l'épreuve. Trois sélections avaient réussi à en marquer six, la dernière en date étant l'Allemagne de l'Ouest, en 1954. Les hommes de Löw ont en outre signé les plus gros écarts de buts entre deux équipes dans une demi-finale de Coupe du Monde. Avant cela, le record était de cinq buts. Dans les annales des matches à élimination directe du tournoi, une seule équipe avait réussi à ce jour à marquer sept buts, à savoir l'Autriche (victoire 7:5 contre la Suisse) en 1954. À cette occasion, le pays hôte était devenu le premier à encaisser autant de buts en un seul match de Coupe du Monde. Le Brésil est devenu le deuxième à Belo Horizonte.

6

 buts d'écart : le Brésiln'a connu une défaite d'une telle ampleur qu'une seule fois dans son histoire, en 1920 face à l'Uruguay (6:0). Ce résultat est également le deuxième plus gros score de l'Allemagne dans la compétition, à égalité avec son succès 6:0 sur le Mexique en 1978, et juste derrière sa victoire 8:0 contre l'Arabie Saoudite en 2002.

5

 buts ont été marqués par les Allemandsen première période. Seules deux autres équipes ont réussi un tel exploit dans l'histoire de la grand-messe du football mondial : la Yougoslavie, 6:0 à la pause de son match contre le Zaïre, finalement gagné 9:0, en 1974, et la Pologne, 5:0 face à Haïti, dans une rencontre remportée 7:0, toujours en 1974).

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Brésil - Allemagne en images

08 juil. 2014