Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Le système de suivi améliore les conditions de travail dans les stades de Russie 2018

  • Un système de suivi sur mesure a permis de faire le point sur les conditions de travail dans les stades de Russie 2018
  • Premier système du genre pour une Coupe du Monde de la FIFA
  • Développé par la FIFA et le COL en collaboration avec l'Institut Klinsky pour la protection de la main-d'œuvre et les conditions de travail

Le système de suivi mis en place pour examiner et améliorer les conditions de travail dans les stades en cours de rénovation ou de construction pour la Coupe du Monde de la FIFA™ s'est avéré être une réussite depuis sa création il y a plus de deux ans et demi.

Le système a été développé par la FIFA et le Comité Organisateur Local (COL) en collaboration avec l'Institut Klinsky pour la protection de la main-d'œuvre et les conditions de travail, afin de déterminer si les conditions de travail dans les stades accueillant l'événement étaient conformes aux conventions applicables de l'Organisation Internationale du Travail (OIT), aux lois de la Fédération de Russie et aux meilleures pratiques pour assurer des conditions de travail décentes et assurer la santé et la sécurité des travailleurs.

Au cours des deux années et demi de fonctionnement du système, le nombre moyen de non-conformités dans la documentation du travail constatées par les experts de l'Institut Klinsky a diminué de 74 %, et le nombre de non-conformités sur les chantiers de construction des stades a été réduit de 60 % depuis l'introduction du système de suivi.

Pour renforcer encore le système de surveillance, la FIFA et le LOC ont signé un mémorandum d'accord avec l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (BWI) et le Syndicat des travailleurs de la construction de Russie (RBWU). Dans le cadre de cette collaboration, le BWI et le RBWU ont contribué à élaborer une méthodologie de suivi et ont assuré plus de 30 visites de contrôle.

"Dans la préparation d'un tournoi, des travaux de construction ou de rénovation majeure des stades sont presque toujours nécessaires", a déclaré Federico Addiechi, Directeur du Développement durable et de la Diversité de la FIFA. "Par conséquent, comme dans tout chantier, il existe des risques considérables pour les ouvriers. Grâce au système et à notre collaboration avec les syndicats russes, nous avons été en mesure d'identifier les problèmes et de les porter à l'attention des entreprises, de les examiner régulièrement et de contribuer ainsi à réduire les risques pour les ouvriers des chantiers de manière significative."

Système de suivi : les chiffres clés

  • Le système a été lancé en avril 2016 et a duré jusqu'en mars 2018
  • 85 visites d'inspection des stades ont été effectuées pendant cette période
  • 945 entreprises impliquées dans les travaux de construction ou de rénovation des stades ont été inspectées
  • Plus de 2 400 ouvriers du bâtiment ont été interrogés
  • Les conditions de travail pour près de 9 000 ouvriers du bâtiment ont été analysées à chaque visite**

À chaque visite d'inspection d'un stade, l'équipe chargée du suivi examinait toute la documentation pertinente, assurait le suivi des points critiques, inspectait les chantiers de construction et interrogeait les ouvriers au hasard, le tout en assurant la formation adéquate des responsables de la supervision de la construction.

"Ce système complexe de suivi et d'évaluation des conditions de travail a été introduit pour un méga-événement sportif dans le cadre de notre stratégie de développement durable", a déclaré Milana Verkhunova, Directrice du Développement durable du COL. "Nous sommes convaincus que les connaissances et l'expérience acquises au cours de cette mise en œuvre seront utiles pour les prochaines Coupes du Monde de la FIFA et s'imposeront à leur tour comme les meilleures pratiques du secteur du bâtiment dans la Fédération de Russie."

"Je pense qu'il est très important que la FIFA joue ce rôle, qui nous permet, ainsi qu'aux syndicats responsables, de surveiller les conditions de travail des ouvriers du bâtiment", a déclaré Boris Choschenko, Président du syndicat russe des ouvriers du bâtiment. "Il y a eu plus d'ordre sur les chantiers et moins d'accidents regrettables."

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la fiche d'information ci-jointe.

Documents connexes

Articles recommandés