Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Total points plutôt que football total

Yuto Nagatomo of Japan and Dirk Kuyt of the Netherlands jump for the ball
© Getty Images

Inventeurs du fameux football total, doubles finalistes de la Coupe du Monde de la FIFA dans les années 1970, les Néerlandais ont troqué leurs habits de lumière pour le bleu de chauffe depuis leur arrivée en Afrique du Sud. "Six points en deux matches, difficile d'espérer mieux", confie Dirk Kuyt en exclusivité à FIFA.com,quelques minutes après le succès (1:0) des *Oranjes *face au Japon, samedi à Durban.

Les Pays-Bas occupent désormais la tête du Groupe H mais les connaisseurs cherchent toujours les héritiers de Johan Cruyff, Ruud Gullit ou Marco van Basten dans cette équipe. Réputés pour leur jeu élégant et léché, les Néerlandais préfèrent désormais l'efficacité. "Evidemment, ce serait fantastique de marquer des tonnes de buts et de pratiquer un football de rêve à chacune de nos sorties. Mais si vous me demandez de choisir entre le beau jeu et les points, je ne vais pas hésiter longtemps", poursuit l'attaquant de Liverpool, toujours prêt à se sacrifier pour le bien de son équipe.

A défaut de panache ou de "sexy football", une expression inventée en son temps par Gullit, les Pays-Bas se montrent intraitables en défense. Ils n'ont toujours pas concédé le moindre but depuis le début du tournoi, grâce à un système tactique rigoureux qui contraste avec leur riche histoire. "Cette équipe a sans doute plus de patience que de talent", estime le jeune Eljero Elia, entré en jeu contre le Japon. Après une première mi-temps stérile, à peine troublée par deux tirs cadrés, il aura suffi d'une frappe surpuissante de Wesley Sneijder pour faire basculer le sort de la rencontre.

Solidité et caractère
Dans ces conditions, difficile de contredire le milieu de terrain de Hambourg.
"On ne peut pas dire que nous ayons mal joué depuis le début", tempère le capitaine Giovanni van Bronckhorst au micro de FIFA.com. "Bien sûr, nous pouvons faire mieux. Nous sommes capables de mettre plus de rythme dans le match. Malgré tout, nous gagnons. C'est le signe d'une équipe solide, qui ne manque pas de caractère." Nigel de Jong, véritable sentinelle du milieu de terrain néerlandais, est sur la même longueur d'ondes : "En football, il faut gagner et prendre des points. Peu importe la manière, seul le résultat compte".

Les Pays-Bas ont débuté leur parcours par une victoire contre le Danemark (2:0) qui n'a pas vraiment marqué les esprits. Les deux premiers buts des coéquipiers d'Arjen Robben pourraient même être qualifiés de relativement chanceux. Il n'en reste pas moins que les Néerlandais semblent aujourd'hui bien décidé à tout faire pour gagner, eux qui ont si souvent échoué aux portes de l'exploit par le passé.

"Deux matches, six points… que demander de plus ?", s'interroge Kuyt aux portes du vestiaire du stade Moses Mabhida, tandis que, dans les tribunes, une fanfare orange poursuit son concert improvisé dans les tribunes. "Aujourd'hui, nous avons contrôlé les échanges et nous avons attendu patiemment qu'une occasion se présente. C'est la Coupe du Monde et tous les adversaires sont coriaces. Si nous voulons aller loin, nous devons garder la maîtrise du jeu et faire preuve de patience", conclut notre interlocuteur, qui ne semble pas plus désolé que ça à l'idée que, pour une fois avec les Oranjes, le spectacle soit davantage dans les tribunes que sur le terrain.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Netherlands - Japan

Coupe du Monde de la FIFA™

Netherlands - Japan

19 juin 2010

Wesley Sneijder of the Netherlands (2nd L) celebrates scoring the opening goal with team mates Mark van Bommel (L), Gregory Van Der Wiel (2nd R) and Rafael Van der Vaart (R)

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Les fondations oranjes sont solides (1:0)

19 juin 2010