Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

TRINIDAD ET TOBAGO 0 - 0 SUEDE

Ce samedi 10 juin 2006 à Dortmund, dans le deuxième match du Groupe B d'Allemagne 2006, Trinidad et Tobago a créé la sensation en tenant en échec (0-0) la Suède. Les Scandinaves se sont cassés les dents toute la partie durant sur le portier caribéen Shaka Hislop, finalement préféré à Kelvin Jack.

Les efforts renouvelés d'Henrik Larsson, Freddie Ljungberg et Zlatan Ibrahimovic sur le front de l'attaque suédoise ont tous été anihilés par le talentueux portier de West Ham United. Mieux encore, les représentants de la CONCACAF se sont créés quelques bonnes possibilités en contre, Cornell Glen frappant même la barre transversale. Avec ce nul, les Suédois font une mauvaise opération dans le match des trois favoris du groupe: Angleterre, Paraguay et Suède.

Le film du match :

5' :Encouragés par les milliers de supporters jaunes et bleus présents dans les gradins, les Suédois attaquent la rencontre pied au plancher. Freddie Ljungberg est fauché par Dwight Yorke à la limite de la surface, mais le coup franc de Henrik Larsson passe à un mètre du cadre.

15' :Obéissant aux consignes de leur sélectionneur, le Néerlandais Leo Beenhakker, les Trinidadiens jouent tout sourire, mais ce sont bien les Scandinaves qui s'amusent lorsque la frappe acrobatique de Zlatan Ibrahimovic frôle la transversale.

22' :Bien lancé par Larsson, l'élégant Juventino tente de renvoyer l'ascenseur à son coéquipier, qui est à deux doigts de couper la trajectoire.

34' :Les joueurs de Trinidad et Tobago, la nation la moins peuplée à participer à une phase finale, ne semblent pas paralysés par l'événement. Ils n'hésitent pas à se porter en attaque. Carlos Edwards profite ainsi de la première contre-attaque pour tenter sa chance de loin, mais Rami Shaaban veille au grain.

38' :Le match s'emballe et des espaces apparaissent aux deux extrêmes du terrain. Ljungberg se fait la malle sur l'aile droite, mais Larsson, à la réception du centre au second poteau, ne parvient pas à cadrer sa tête.

40' :Shaka Hislop, préféré à Kelvin Jack dans les cages caribéennes quelques instants avant le coup d'envoi, doit s'employer à deux reprises en deux minutes pour éviter l'ouverture du score. Il claque au-dessus de la transversale une frappe violente de Christian Wilhelmsson.

42' :De nouveau, le portier de West Ham s'envole sur sa gauche pour repousser une demi-volée d'Ibrahimovic, qui avait réussi à trouver une position de tir à la limite de la surface.

Premier carton rouge

46' : Avery John devient le premier joueur de cette phase finale à recevoir un carton rouge. Il écope d'un second avertissement dès le retour des vestiaires pour un tacle appuyé sur Wilhelmsson.

58' : Malgré la supériorité numérique, les Suédois peinent à trouver des espaces dans la solide défense caribéenne. Erik Edman envoie un bon centre sur la tête d'Ibrahimovic, qui ne parvient pas à rabattre la trajectoire.

59' : Sueurs froides sur le banc scandinave : isolé à l'orée de la surface, le remplaçant Glenn Cornell prend sa chance et voit sa frappe s'écraser sur la transversale.

60' :De l'autre côté, le très mobile Ibrahimovic se joue de son garde-chiourme d'une jolie feinte mais ne parvient pas à battre Hislop.

76' : Lancé par son entraîneur pour faire la différence, Markus Allback n'est pas plus heureux dans ses tentatives. L'attaquant de Copenhague se voit offrir quatre occasions en autant de minutes. Sur l'une d'entre elles, bien lancé par Larsson, il frappe trop timidement à l'entrée de la surface et n'inquiète pas un Hislop impérial. Sur une autre, il se heurte de nouveau au portier trinidadien alors qu'il était en bonne position à dix mètres.

82' : La Suède se jette alors corps et âme à l'attaque, mais le centre de Mattias Jonson, lui aussi entré en cours de jeu, ne trouve pas preneur.

88' : Se battant comme de beaux diables, les Caribéens se jettent sur tous les ballons. Ibrahimovic parvient tout de même à se dégager sur la droite de la surface, mais son ultime tentative passe de peu au-dessus, au grand désespoir de tous les supporters suédois.

En conclusion...

Pour son premier match en phase finale de l'épreuve reine, Trinidad et Tobago a obtenu un résultat historique. A force de ténacité et de discipline tactique, les Caribéens ont réussi à tenir en échec une équipe de Suède pourtant favorite. Jouant à 11 contre 10 pendant quasiment toute la seconde mi-temps, les uniques représentants scandinaves ne sont jamais parvenus à tromper le dernier rempart trinidadien. Il leur faudra se reconcentrer avant le prochain match, face au Paraguay.