Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Zone Asie

Trois sans-fautes, deux faux pas 

Chinese Taipei v Australia
© Getty Images
  • Les EAU et la RI Iran se font surprendre
  • Premier match de compétition de la République de Corée à Pyongyang
  • Plein de points pour le Japon, la Syrie et l'Australie

Les surprises ont marqué la quatrième journée du Tour 2 des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ : outre les défaites inattendues de la RI Iran et des Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, la République de Corée et la RP Chine ont été tenues en échec loin de leurs bases.

Seules trois sélections sont restées sur un sans-faute. Avec trois victoires en autant de sorties, le Japon, l'Australie et la Syrie sont en bonne voie de se qualifier pour le tour suivant. FIFA.com revient sur les temps forts de la journée.

Résultats de la quatrième journée

(15 octobre)

Groupe A : Philippines 0-0 RP Chine, Syrie 4-0 Guam
Groupe B : Chinese Taipei 1-7 Australie, Jordanie 3-0 Népal
Groupe C : Bahreïn 1-0 RI Iran, Cambodge 0-4 Irak
Groupe D : Palestine 0-0 Arabie Saoudite, Singapour 1-3 Ouzbékistan
Groupe E : Inde 1-1 Bangladesh, Qatar 2-1 Oman
Groupe F : Tadjikistan 0-3 Japon, Mongolie 1-2 République kirghize
Groupe G : Thaïlande 2-1 Émirats Arabes Unis, Indonésie 1-3 Viêt-Nam
Groupe H : RDP Corée 0-0 République de Corée, Sri Lanka 0-3 Liban

L'affiche

Thaïlande 2-1 Émirats Arabes Unis

Buts : Teerasil Dangda 26', Eakkanit Punya 51' pour la Thaïlande ; Ali Mabkhout 45'+2 pour les EAU

Dans le Groupe G, la Thaïlande a défait les Émirats Arabes Unis, mondialistes en 1990, pour s'emparer de la tête de la poule (2-1). Portés par leur public, les hommes d'Akira Nishino ont dominé de bout en bout les Emiratis, qui les devancent pourtant de 48 places au Classement Mondial FIFA/Coca-Cola. Eakkanit Punya s'est illustré en offrant la passe décisive de l'ouverture du score, avant d'inscrire le but de la victoire.

L'ailier de 19 ans a tout d'abord distillé un centre à Teerasil Dangda qui a conclu d'une tête à la 26ème minute. Ali Mabkhout a égalisé avant la pause, puis Punya a scellé la rencontre en marquant son premier but international sur un centre de Sasalak Haiprakhon peu après le retour des vestiaires. Dans l'autre match, le Viêt-Nam s'est imposé en Indonésie 3-1. Les Golden Dragons et la Thaïlande sont premiers à égalité de points, suivis des EAU à une unité du duo.

Les autres rencontres

Dans le Groupe A, le capitaine Omar Al Soma a contribué d'un triplé au 4-0 assené par la Syrie à Guam à Dubaï. Ce troisième succès consécutif permet aux Aigles de Damas de prendre le large en tête. Parallèlement, un nul vierge décevant aux Philippines a fait tomber la RP Chine de Marcello Lippi à la deuxième place. La Team Dragon devra rectifier le tir lors de son prochain match, qui la confrontera aux Syriens à Dubaï dans un mois.

Leader du Groupe B, l'Australie a conforté sa place à la faveur du 7-1 infligé à Chinese Taipei. Adam Taggart, Jackson Irvine et Harry Souttar ont marqué un doublé chacun. Les Socceroos de Graham Arnold se sont ainsi adjugé leur troisième victoire d'affilée. Dans l'autre match de la poule, la Jordanie, deuxième, a rebondi à domicile aux dépens du Népal (3-0). Ce résultat lui laisse une chance de s'emparer de la première place à condition de gagner sa prochaine rencontre qui la mettra aux prises avec l'Australie.

Tous deux vainqueurs dans le Groupe C, l'Irak et Bahreïn s'installent à la première place à égalité de points. Le premier a disposé du Cambodge 4-0, tandis que le second a déjoué les pronostics en battant la RI Iran 1-0 par Mohamed Al Hardan, auteur du seul but à la 65ème minute.

Dans le Groupe D, l'Ouzbékistan s'est imposé à Singapour 3-1. Le capitaine Odil Ahmedov a ouvert les hostilités dès le premier quart d'heure, suivi du dynamique attaquant Eldor Shomurodov, auteur d'un doublé en deuxième période. Les Loups blancs s'offrent leur deuxième victoire consécutive après le 5-0 infligé au Yémen sur leurs terres. Conjugué au nul vierge arraché par la Palestine à l'Arabie Saoudite dans l'autre rencontre, ce résultat propulse les Ouzbeks à la première place avec un point d'avance.

Dans le Groupe E, le Qatar a consolidé sa position de leader en vainquant Oman 2-1 grâce à Akram Afif et Almoez Ali. Dans le même temps, l'Inde a égalisé en fin de match par Adil Khan face au Bangladesh, qui avait ouvert la marque en première période par Saad Uddin (1-1).

Le Japon domine le Groupe F avec trois points d'avance après avoir l'avoir emporté au Tadjikistan 3-0. L'attaquant du Red Bull Salzbourg Takumi Minamino a donné l'avantage aux Samouraïs Bleus d'un doublé après la pause, avant que Takuma Asano porte l'ultime banderille dans les dernières minutes. De son côté, la République kirghize a ajouté à sa victoire 7-0 sur Myanmar, un nouveau succès 2-1 en Mongolie. Elle prend la deuxième place, à égalité de points avec le Tadjikistan.

Co-leaders du Groupe H, la République de Corée et la RDP Corée se sont séparées sur un nul vierge à Pyongyang. Elles conservent la première place, les Guerriers Taeguk de Paulo Bento menant à la différence de buts. Ce résultat a profité au Liban, qui a vaincu le Sri Lanka 3-0 pour se placer à une longueur de la tête de la poule.

Le saviez-vous ?

Le face-à-face RDP Corée - République de Corée était le premier match de compétition entre les deux équipes disputé à Pyongyang et la première apparition de la République de Corée dans la capitale de son voisin du nord en trois décennies. Il a aussi marqué leur quatrième nul en sept rencontres de qualifications pour la Coupe du Monde.

Explorer le sujet

Articles recommandés

India's forward Sunil Chhetri (2nd-L) celebrates after scoring

Qatar 2022 - Zone Asie

Duels de gros bras et fêtes des voisins

14 oct. 2019

Yemen national team player Mohsen Mohammed Qarawi Celebrating after scoring against Singapore

Qatar 2022 - Yémen

Le rêve qatari de Qarawi

07 oct. 2019