Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - Zone Asie

Trois séries, deux échecs et un départ

Osama Omari (2nd L) of Syria celebrates scoring against China PR
© imago images
  • La RI Iran et les EAU en position difficile
  • La Syrie laisse la RP Chine à cinq longueurs dans le Groupe A
  • Le Japon, la Syrie et l’Australie prolongent leurs séries victorieuses

La cinquième journée du Tour 2 des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ ont offert leur lot de surprises et de coups de théâtre. De nouveau battus, la RI Iran et les EAU se retrouvent dans une position inconfortable. De leur côté, la République de Corée, la RDP Corée et la Thaïlande ont abandonné des points précieux.

Si l’Irak et l’Arabie Saoudite ont dû attendre les dernières minutes pour arracher la décision respectivement face à la RI Iran et à l’Ouzbékistan, le Japon, la Syrie et l’Australie ont fait un grand pas vers la qualification en signant un quatrième succès de rang. FIFA.com fait un tour d'horizon des derniers résultats en Asie.

Résultats de la 5ème journée

14 novembre

Groupe A : Maldives 1-2 Philippines, Syrie 2-1 RP Chine*
Groupe B :
* Koweït 9-0 Chinese Taipei, Jordanie 0-1 Australie*
Groupe C :
* Hongkong 0-0 Bahreïn, Irak 2-1 RI Iran*
Groupe D :
* Yémen 1-0 Palestine, Ouzbékistan 2-3 Arabie Saoudite*
Groupe E :
* Afghanistan 1-1 Inde, Oman 4-1 Bangladesh*
Groupe F :
* Myanmar 4-3 Tadjikistan, République kirghize 0-2 Japon*
Groupe G :
* Malaisie 2-1 Thaïlande, Viêt-Nam 1-0 Émirats Arabes Unis*
Groupe H :
* Turkménistan 3-1 RDP Corée, Liban 0-0 République de Corée

L’affiche

Ouzbékistan 2-3 Arabie Saoudite
But : Eldor Shomurodov (16'), Otabek Shukurov (56’ s.p.) pour l'Ouzbékistan ; Salman Al Faraj (23' s.p., 85'), Salem Al Dawsari (90')

Le capitaine saoudien Salman Al Faraj s’est fendu d'un doublé pour offrir à son équipe une victoire à l’arraché (3-2) en Ouzbékistan et permettre aux visiteurs de reprendre les commandes du Groupe D à leurs adversaires du jour. Les hommes d’Hervé Renard ont toutefois dû revenir par deux fois au score, avant de prendre l’avantage dans les derniers instants.

La cinquième confrontation entre les deux pays en qualifications pour l’épreuve mondiale avait pourtant bien commencé pour les Ouzbeks, qui ont trouvé le chemin des filets à l’issue du premier quart d’heure grâce au quatrième but d’Eldor Shomurodov dans cette compétition. Quelques minutes plus tard, Al Faraj remettait les deux équipes à égalité, depuis le point de penalty, mais un autre penalty, transformé par Otabek Shukurov, allait redonner l’avantage aux locaux en début de seconde période. Al Faraj a égalisé pour la deuxième fois à cinq minutes du terme, avant que Salem Al Dawsari ne fasse pencher la balance en faveur des Saoudiens.

Dans l’autre match, Omar Al Dahi a signé l’unique but de la victoire du Yémen sur la Palestine. Désormais troisièmes, les Yéménites n’ont plus qu'un point de retard sur l’Ouzbékistan.

Les autres rencontres

Vainqueur 2-1 à Dubaï de l’équipe entraînée par Marcello Lippi, la Syrie compte désormais cinq longueurs d’avance sur la RP Chine dans le Groupe A. Osama Omari a donné l’avantage aux Syriens, mais Wu Lei a permis aux visiteurs de rentrer aux vestiaires sur un score de parité (1-1). La victoire a basculé côté syrien lorsque le malheureux défenseur Zhang Linpeng a marqué contre son camp.

À l’issue de la partie, Lippi a annoncé sa démission : "Nous avons battu les Maldives et Guam, mais nous avons été tenus en échec par les Philippines. Aujourd’hui, la Syrie était la meilleure. Je dois en tirer les conséquences. J'annonce donc que je quitte mon poste de sélectionneur".

L’autre affiche au programme a vu les Philippines s’imposer sur le terrain des Maldives sur un score identique. Les insulaires reviennent ainsi à hauteur de la RP Chine.

Dans le Groupe B, le but d’Adam Taggart en première mi-temps a suffi à l’Australie pour venir à bout de la Jordanie. Grâce à ce succès en déplacement, les Socceroos de Graham Arnold comptent cinq points d’avance sur leurs hôtes du jour. Pendant ce temps, le Koweït a réalisé l’un des cartons du jour aux dépens de Chinese Taipei (9-0), ce qui lui permet de devancer la Jordanie à la différence de buts.

Dans le Groupe C, la RI Iran a rechuté à Amman, face à son voisin irakien (2-1). Mohanad Ali a rapidement ouvert le score pour les Lions de Mésopotamie, mais Ahmed Nourollahi a rétabli l’équilibre en milieu de première période. Les hommes de Srecko Katanec ont finalement emporté la décision dans le temps additionnel, sur une frappe victorieuse d’Alaa Abbas. Associé au nul vierge du Bahreïn à Hongkong, ce résultat permet à l’Irak de prendre deux longueurs d’avance en tête du classement sur les Loups Rouges. La RI Iran, désormais reléguée à quatre points, se trouve en mauvaise posture.

Dans le Groupe E, Oman est revenu à une unité du Qatar à la faveur de sa nette victoire 4-1 sur le Bangladesh. Ailleurs, Seimeinlen Doungel a répondu à l’ouverture du score de Zelfy Nazary en première mi-temps. Ce sursaut a permis à l'Inde d’arracher un point à l'Afghanistan, mais il ne fait l’affaire d’aucune des deux équipes au classement.

Le Japon a porté son avance à six points dans le Groupe F grâce à son succès 2-0 en République kirghize. La qualification apparaît à portée de main pour les Samouraïs Bleus. Takumi Minamino et Genki Haraguchi ont fait mouche de part et d’autre de la mi-temps pour permettre à l’équipe entraînée par Hajime Moriyasu de prolonger sa série victorieuse. Vainqueur (4-3) du Tadjikistan à domicile, le Myanmar, lanterne rouge du groupe, a inscrit ses premiers points.

Le Viêt-Nam a pris les commandes du Groupe G à l’issue de sa surprenante victoire 1-0 à domicile sur les Émirats Arabes Unis grâce à Nguyen Tien Linh. Après cinq journées, les hôtes sont toujours invaincus. Parallèlement, la Malaisie a signé un succès potentiellement décisif (2-1) face à la Thaïlande. Chanathip Songkrasin avait pourtant donné l’avantage aux visiteurs, mais Brendan Gan a redonné espoir aux Malais, avant que Mohamadou Sumareh n’inscrive le but de la victoire.

Dans le Groupe H, la République de Corée et la RDP Corée ont abandonné des points importants. La première est rentrée du Liban avec un nul vierge, tandis que la seconde a chuté 3-1 au Turkménistan. Malgré ce résultat décevant, les joueurs de Paulo Bento restent en tête, à un point du Liban et de la RDP Corée. Fort de ses deux victoires, le Turkménistan est en embuscade, à une longueur des premiers poursuivants. À mi-parcours, deux points seulement séparent les quatre premiers.

Le saviez-vous ?

Si l’Australie a signé son tout premier succès à Amman, le Myanmar a lui aussi écrit un page d’histoire en battant le Tadjikistan pour la première fois.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Ahmed Khalil Al-Junaibi of the UAE in action during the AFC Asian Cup semi final

Qatar 2022 - Émirats Arabes Unis

Khalil reprend place au premier plan

12 nov. 2019

Thailand midfielder Ekanit Panya controls the ball

Qatar 2022 - Thaïlande

Panya déjà brillant dans la cour des grands

11 nov. 2019