Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022

21 novembre - 18 décembre

Coupe du Monde de la FIFA 2022™

Un grand huit à la CAN

© AFP
  • Huit nouveaux qualifiés pour la CAN
  • La Mauritanie dans l’histoire
  • La Zambie éliminée

Après le Sénégal, l’Égypte, la Tunisie et Madagascar qui s’étaient précédemment qualifiés pour la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2019, huit autres équipes ont décroché leur sésame pour l’épreuve continentale à l’issue de la 5ème journée des qualifications ces 16-17-18 novembre.

La Mauritanie a pris place dans ce grand huit. Emmenés par le Français Corentin Martins, les Mourabitounes participeront à leur première CAN. L’Ouganda dirigé par un autre Français, Sébastien Desabre, a également son billet. Finalistes de l’édition 1978, les Grues fêteront au Cameroun leur septième participation.

Outre ce duo, l’Algérie, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Nigeria, et le Mali, habitués de l’évènement, seront également présents au rendez-vous, sachant qu’onze sièges sont encore à pourvoir et qu’il ne reste, à toutes les équipes engagées, qu’un match à disputer, le 22 mars 2019.

Les classements

Groupe A : Sénégal (13 points), Madagascar (10), Guinée équatoriale (3), Soudan (3)
Groupe B : Maroc (10 points), Cameroun (8), Malawi (5), Comores (4)
Groupe C : Mali (11 points), Burundi (9), Gabon (7), Soudan du Sud (0)
Groupe D : Algérie (10 points), Bénin (7), Gambie (5), Togo (5)
Groupe E : Nigeria (10 points), Afrique du Sud (9), Libye (7), Seychelles (1)
Groupe F : Kenya (7 points), Ghana (6), Éthiopie (4), Sierra Leone (3)
Groupe G : Zimbabwe (8 points), Liberia (7), RD Congo (6), Congo (5),
Groupe H : Guinée (11 points), Côte d’Ivoire (8), République Centrafricaine (5), Rwanda (2)
Groupe I : Mauritanie (12 points), Angola (9), Burkina Faso (7), Botswana (1)
Groupe J : Égypte (12 points), Tunisie (12), Niger (4) Swaziland (1)
Groupe K : Guinée-Bissau (8 points), Namibie (8), Mozambique (7), Zambie (4)
Groupe L : Ouganda (13 points), Lesotho (5), Tanzanie (5), Cap-Vert (4)

Les deux premières équipes de chaque groupe se qualifient pour la CAN 2019, sauf pour le groupe B où seule la meilleure équipe (en plus du Cameroun qualifié d'office en tant que pays hôte) est qualifiée.

A retenir

Groupe A : Changement de leader
Qualifiés depuis le mois dernier, le Sénégal et Madagascar ne se disputent plus que la première place de la poule. Victorieux 0-1 de la Guinée Equatoriale, les Lions de la Téranga sont les mieux positionnés. Ils ont trois points d’avance sur des Malgaches qu’ils rencontreront chez eux lors de l’ultime journée, et qui ont connu leur première défaite, ce 18 novembre, chez eux, face au Soudan (1-3).

Groupe B : Des Lions en doublent d’autres
Un doublé d’Hakim Ziyech face au Cameroun a permis au Maroc de faire coup double. Les Lions de l’Atlas ont non seulement décroché leur sésame pour la CAN, mais ils ont également subtilisé la pole position aux Lions Indomptables qualifiés, eux, en tant qu’hôtes. Grâce à leur succès 2-1, les Comores ont dépassé au classement le Malawi, leur adversaire du jour, mais le duo doit faire une croix sur une qualification potentielle.

Groupe C : Ça passe pour le Mali
Le Mali va bien participer à sa septième CAN de suite. Les Aigles ont décroché leur qualification sur le terrain du Gabon, Moussa Doumbia ayant été l’unique buteur de la rencontre à la 11ème minute. Les Panthères et le Burundi, vainqueur du Soudan du Sud 2-5 avec un quadruplé de son prodige Fiston Abdul Razak, se disputeront le dernier accessit en mars 2019, sur la pelouse des Hirondelles qui n’auront besoin que d’un nul pour passer.

Groupe D : L’Algérie rit, écueil pour les Écureuils
Battus par le Bénin il y a un mois, les Fennecs se sont rachetés face au Togo. Leur succès 1-4, marqué notamment par un doublé de Riyad Marhez, leur assure leur place à la CAN. De son côté, le Bénin s’est compliqué la tâche dans la course à la qualification. Deuxièmes de la poule, les Écureuils ont perdu 3-1 face à la Gambie, lanterne rouge. Mais il leur reste un joker : il ne faudra pas perdre face aux Éperviers au printemps 2019.

Groupe E : Le Nigeria accroché mais qualifié
Laborieux mais victorieux face à la Libye en octobre, le Nigeria n’a pas respiré la sérénité face à l’Afrique du Sud. Mais il a assuré l’essentiel en partageant les points (1-1) et en faisant donc son grand retour à la CAN, après avoir manqué les deux dernières éditions. Actuels deuxièmes, les Bafana Bafana devront aller chercher leur qualification en Libye, troisième de la poule, et auteure du carton du week-end : 8-1 face aux Seychelles.

Groupe F : Le Ghana se replace
Une seule rencontre a eu lieu dans cette poule qui est loin d’avoir rendu son verdict. En déplacement, le Ghana est allé battre l’Ethiopie 2-0, deux buts signés du même homme : Jordan Ayew. Les Blacks Stars reviennent par là-même à un point du Kenya et comptent un match de retard.

Groupe G : Le Liberia fait la bonne affaire
Vainqueur 1-0 du Zimbabwe grâce à un but de William Jebor, le Liberia a fait la bonne opération dans cette poule. Il remonte à la deuxième place, alors que le derby Congo - RD Congo s’est achevé sur un match nul qui ne fait les affaires d’aucune des deux équipes. Il faudra attendre l’issue des duels Zimbabwe-Congo et RD Congo-Liberia pour connaître l’identité des qualifiés du groupe.

Groupe H : Guinéens et Ivoiriens au Cameroun
Le match nul 2-2 entre le Rwanda et la République Centrafricaine a mis fin au suspense du Groupe ce 18 novembre. Respectivement première et deuxième de la poule, la Guinée et la Côte d’Ivoire, qui se rencontraient un peu plus tard, ont fêté leur qualification pour la CAN 2019 avec un match nul 1-1. Restera l’enjeu de la place de leader en mars 2019. Il suffira d’un nul au Syli National face aux Centrafricains pour se l’assurer.

Groupe I : Première pour la Mauritanie
C’est fait ! La Mauritanie a écrit l’histoire ce 18 novembre face au Botswana. Sa victoire 2-1 lui permet de décrocher sa place pour la première CAN de son histoire ! Les Mourabitounes pourraient bien être accompagnés par l’Angola qui est le mieux placé pour empocher le deuxième sésame avant la dernière journée. Les Palancas Negras ont battu le Burkina Faso 2-1 avant un ultime déplacement au Botswana, dernier du groupe, en mars.

Groupe J : Salah met les Pharaons devant
Déjà qualifiées, l’Egypte et la Tunisie se sont donné rendez-vous ce 16 novembre à Alexandrie pour un duel au sommet. En jeu : la première place du groupe. Une victoire 3-2 à l’issue d’un match spectaculaire a permis aux Pharaons de la décrocher. C’est Mohamed Salah, à la dernière minute du temps réglementaire, qui a fait pencher la balance côté égyptien, répondant à un doublé de Naim Sliti. Dans l’autre match, le Niger a battu le Swaziland.

Groupe K : Suspense garanti
Si aucune équipe n’est encore officiellement qualifiée dans cette poule, une sélection - et pas des moindres - est d’ores et déjà éliminée : la Zambie a été défaite (1-0) par le Mozambique, qui se replace dans ce groupe, sachant que le choc entre les co-leaders, la Guinée-Bissau et la Namibie, n’a pas trouvé de vainqueur (0-0). Il faudra donc attendre le mois de mars pour connaître l’issue de cette poule indécise.

Groupe L : L’Ouganda a son sésame
Il ne manquait plus qu’un point à l’Ouganda pour décrocher son billet pour la CAN 2019. Les Grues en ont pris trois face au Cap-Vert (1-0) et ont ainsi officialisé leur qualification. Les trois autres équipes se tiennent en un point après le succès du Lesotho face à la Tanzanie (1-0). Pour l’heure, les Likuena, qui n’ont jamais participé à la moindre CAN, sont deuxièmes.

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Du neuf sur le vieux continent

19 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

J-200 avant le coup d’envoi !

19 nov. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : Arabie Saoudite 2-1 Égypte

25 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : Nigeria 2-0 Islande

22 juin 2018