Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Une victoire en trompe-l’œil

Per Mertesacker and Manuel Neuer of Germany celebrate victory
© Getty Images

Et de deux pour l’Allemagne. Après avoir passé quatre buts à l’Angleterre en huitième de finale, la Mannschaft a récidivé cet après-midi en trompant la défense argentine à quatre reprises. Toute la planète football n’a plus d’yeux que pour les jeunes prodiges de Joachim Löw, qui n’ont eu de cesse de nous régaler en alignant les performances de haut vol depuis le début du tournoi. Interrogé par la FIFA, Thomas Müller revient sur les raisons du triomphe allemand face à l’Argentine de Diego Maradona (4:0) en quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010.

"Nous avons gagné parce que nous avons su rester rigoureux sur le plan tactique. Nous avons une défense redoutable qui ne laisse que très peu d’occasions à l’adversaire. Les Argentins ont placé quelques frappes de loin, mais ils n’ont pas été très dangereux", estime le jeune attaquant du Bayern Munich. Seule ombre au tableau, Müller ne participera pas à la demi-finale contre l’Espagne pour cause de suspension.

Plus qu’un plan anti-Messi
"Le deuxième but est incontestablement le tournant du match. Au retour des vestiaires, l’Argentine s’est montrée beaucoup plus pressante. Ce succès, nous le devons également à nos joueurs créatifs, qui ont brillé tout au long du match". Le numéro 13 allemand pense sans doute à Bastian Schweinsteiger, très à l’aise dans son rôle de piston entre la défense et l’attaque. Omniprésent dans l’entrejeu, le milieu de terrain du Bayern Munich a même été élu Homme du Match Budweiser au coup de sifflet final. Mais, comme le rappelle Müller, "aujourd’hui, il faudrait parler d’Equipe du Match".

Manuel Neuer est manifestement sur la même longueur d’ondes. Une fois de plus, le gardien de la Mannschaft a réussi à conserver sa cage inviolée. Propulsé au rang de titulaire par un concours de circonstances, le portier de Schalke 04 ne boude pas son plaisir depuis son arrivée en Afrique du Sud. A l’en croire, ce succès est avant tout une œuvre collective : "Notre défense a parfaitement fonctionné. Il ne fallait pas seulement surveiller Lionel Messi, mais toute l’attaque argentine. Nous avons été très performants tout au long de la partie, ce qui a permis à nos attaquants de s’illustrer à l’autre bout du terrain".

Le virevoltant Marko Marin n’est pas entré en jeu contre l’Argentine, mais il pourrait profiter de la suspension de Müller pour faire son retour en demi-finale. Quoi qu’il en soit, le milieu de terrain du Werder Brême se montre lui aussi très élogieux à l’égard de ses défenseurs, en exclusivité pour FIFA.com : "Nous n’avons laissé que très peu d’espace à Messi et aux attaquants argentins. C’est ce qui a fait la différence aujourd’hui".

En l’espace de cinq jours, les Allemands viennent de marquer huit buts à l’Angleterre et à l’Argentine, deux candidats au titre mondial. Pourtant, les protégés de Loew se refusent à céder à l’euphorie. Au contraire, tous mettent leurs récents succès sur le compte de leur humilité et du travail de fond réalisé à l’entraînement. Tous les espoirs sont permis à cette équipe pleine de talent, comme le confirme son capitaine.

"Beaucoup de qualité"
"Quand nous avons marqué le quatrième but, je me suis dit qu’il se passait quelque chose d’incroyable. Ça doit être un des meilleurs matches de toute l’histoire de l’équipe nationale", confiait Philipp Lahm aux journalistes venus l’interviewer dans les couloirs du stade Free State. "Aujourd’hui, nous avons battu l’un des favoris de la compétition. Nous, nous étions conscients d’avoir affaire à une grande équipe. Je ne suis pas sûr que nos adversaires étaient dans le même état d’esprit".

Quelques minutes après le succès face à l’Argentine, Lahm se tournait déjà vers de nouveaux objectifs, toujours plus ambitieux et confiait : "Il y a vraiment beaucoup, beaucoup de qualité dans cette équipe". Dans tous les compartiments du jeu, l’Allemagne semble en effet disposer de sérieux arguments. L’amalgame entre les qualités traditionnelles du football allemand et le jeu léché et résolument offensif prôné par Löw donne décidément des résultats surprenants… et explosifs !

Explorer le sujet

Articles recommandés

Argentina - Germany

Coupe du Monde de la FIFA™

Argentina - Germany

03 juil. 2010