Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™

12 juin - 13 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Valcke : "Le football peut jouer un rôle dans la lutte contre les discriminations"

© Getty Images

Depuis 2002, les quarts de finale de la Coupe du Monde™ sont dédiés à sensibiliser le monde à la lutte contre le racisme et les autres formes de discrimination. A quelques heures du premier quart de finale de Brésil 2014, FIFA.coma rencontré le Secrétaire Général de la FIFA. Jérôme Valcke évoque l'importance de l'initiative et l'impact que peut avoir le football dans ce combat.* Les Journées Anti-Discrimination de la FIFA sont-elles déjà devenues une tradition ? *Chaque année, les Journées Anti-Discrimination de la FIFA ont lieu sur l’une des compétitions de la FIFA. Elles ont pour objectif de sensibiliser à la nécessité d’éradiquer le racisme et les autres formes de discrimination du football. C’est la quatrième fois depuis la Coupe du Monde de la FIFA 2002 que nous mettons ce thème à l’honneur lors des quarts de finale de la Coupe du Monde. L’idée consiste à utiliser la plateforme que constituent les événements phares du football mondial pour inviter des millions de personnes à travers le monde à rejoindre la lutte contre toutes les formes de discrimination. De par son impact et, plus particulièrement, l’influence des joueurs auprès des jeunes générations, le football peut jouer un rôle important dans cette quête.

Quelles activités vont être menées lors de ces journées ?Comme les années précédentes, un protocole d’avant-match particulier a été mis en place. Les capitaines des équipes liront une déclaration contre la discrimination. Puis les équipes et les arbitres se regrouperont dans le rond central pour arborer un message présentant la position du monde du football contre la discrimination. De plus, nous avons lancé cette année une campagne sur les réseaux sociaux qui invite les joueurs ainsi que les supporters à "dire non au racisme" (#SayNoToRacism) par le biais d’un *selfie *(un autoportrait numérique) partagé sur leurs plateformes de réseaux sociaux. Une sélection aléatoire de selfies apparaîtra sur les écrans géants des stades de Fortaleza, Salvador, Rio et Brasilia, où sont disputés les quarts. Là encore, l’objectif est de sensibiliser, car nous sommes convaincus que l’éducation joue un rôle capital dans la lutte contre ce fléau qui affecte notre société tout entière.

Quelles autres actions la FIFA peut-elle mener pour éradiquer les actes de discrimination et de racisme ?La FIFA adopte une position ferme, sans aucune tolérance, contre toute forme de discrimination et de racisme. Cette prise de position est reflétée dans les Statuts de la FIFA et développée dans le Code disciplinaire de la FIFA et le Code d’éthique de la FIFA. La Task Force de la FIFA contre le racisme et la discrimination a été créée l’an dernier. Grâce à ses efforts, le Congrès de la FIFA a adopté une résolution forte dans la lutte contre le racisme et la discrimination, laquelle se matérialise par une nouvelle batterie de sanctions, notamment des déductions de points, des exclusions de compétitions ou des relégations. L’actualité récente nous a fourni un exemple avec le cas de l’international croate Josip Šimunić, auquel la FIFA a infligé une suspension de 10 matches pour comportement discriminatoire suite à un match de barrage européen qualificatif pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Toujours lors des qualifications pour la Coupe du Monde, la Hongrie, la Bulgarie et l’Ukraine ont été condamnées à des matches à huis clos suite au comportement discriminatoire de leurs supporters. La FIFA a montré qu’elle ne fera aucun cadeau aux fautifs.

Certains jugent que la FIFA ne s’est pas montrée assez ferme. Êtes-vous d'accord ?Il existe une liste très claire des sanctions à appliquer, mais les gens ont parfois du mal à comprendre que la Commission de Discipline, qui est un organe indépendant, ne peut prendre de décisions que sur la base de fondements juridiques et de faits avérés. Tout le monde peut se faire une opinion en voyant les images montrées à la télévision, mais la Commission de Discipline a la charge d’apporter des preuves et elle ne peut s’appuyer sur des éléments pouvant prêter à plusieurs interprétations. Elle ne peut pas se montrer subjective, elle a besoin de preuves tangibles pour étayer sa décision. Cela coule de source lorsqu’il s’agit d’un tribunal civil. Il en va de même pour nos organes disciplinaires.

L'affectation de personnel au contrôle d’incidents potentiels à l’intérieur des stades serait-elle une piste à suivre ?L’inclusion d’officiers anti-discrimination fait partie des initiatives recommandées par la Task Force de la FIFA contre le racisme et la discrimination dans les domaines de l’éducation et des sanctions. Elle a été mise en œuvre par le passé en Europe par le biais d’observateurs indépendants. La FIFA a même testé ce dispositif sur des matches dits à haut risque au cours des qualifications de la Coupe du Monde. Toutefois, dans le cadre d’un événement comme la Coupe du Monde de la FIFA, l’intégration d’officiers anti-discrimination nécessite une préparation approfondie. En raison de sa complexité et de la nécessité d’un processus exhaustif d’identification, de sélection et de formation d’experts indépendants sur les thèmes propres à chaque nation participante en matière de lutte contre la discrimination, il n’était pas prévu ce que projet soit mis en œuvre lors de la Coupe du Monde 2014. Par conséquent, la Task Force avait décidé que les ressources nécessaires devraient être mises à disposition pour ce projet afin qu’il soit développé dès que tous les éléments, notamment la sélection et la formation desdits officiers anti-discrimination seraient mis en place. Cette décision reposait sur l’expérience issue des tests, comme mentionné plus avant. Ce processus, ainsi que d’autres initiatives, tels que les modules de formation pour les officiels de match, restent au cœur des efforts continus de la FIFA pour améliorer ses mécanismes de lutte contre le racisme et la discrimination, et ils seront appliqués et testés lors des compétitions futures.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Yorke soutient les Journées Anti-Discrimination

04 juil. 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2014™

Des stars de la musique mettront l'ambiance avant la finale

02 juil. 2014