Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

La vie après l’échec

PORT ELIZABETH, SOUTH AFRICA - JULY 02:  Kaka of Brazil looks dejected during the 2010 FIFA World Cu
© Getty Images

La perspective d’une défaite ne séduit personne, a fortiori en quart de finale d’une Coupe du Monde de la FIFA. Mais il en est qui vivent ces instants avec encore plus d’amertume, habitués qu’ils sont à atteindre les dernières instances de chaque compétition. Et quand on s’appelle le Brésil et que l’on a coiffé cinq fois la couronne mondiale, il n’est d’autre résultat que le titre qui compte.

"Les attentes qui pesaient sur mes épaules et sur celles de toute l’équipe ne pouvaient être comblées qu’avec un titre mondial", a reconnu Kaká peu après de la défaite 2:1 face aux Pays-Bas en quart de finale d’Afrique du Sud 2010. "Quel que soit le moment où l’on s’inclinerait, quelle que soit la façon, on savait que nos supporters seraient frustrés. Comme le titre n’est pas venu, il ne nous reste plus qu’à souffrir en silence", a résumé le n°10 auriverde la tête basse, les yeux rougis comme chacun de ses 22 partenaires au sortir du stade Nelson Mandela Bay.

Chez les Brésiliens, toute élimination avant les demi-finales est vécue comme un véritable échec. Parce que le pays a atteint ce stade à dix reprises, le deuxième meilleur bilan derrière l’Allemagne, qui l’a amélioré avec son succès sur l’Argentine. Et parce que cela fait deux éditions d’affilée que la Seleção se retrouve en dehors du dernier carré, une mésaventure qui ne lui est arrivé qu’en 1930/34 et 1982/86/90.

Passé lointain et récent
"C’est vraiment dommage que nous n’ayons pas réussi à concrétiser le travail réalisé pendant ces quatre dernières années en remportant le titre qui nous intéressait le plus. Le parcours que nous avons suivi aura valu la peine de toute façon", a relativisé le latéral droit Maicon, faisant allusion à un autre aspect qui rend cette élimination encore plus étonnante : la fabuleuse campagne de qualification réussie par le Brésil.

Au long de ses quatre années à la tête de l’équipe, Dunga a enchaîné la Copa América 2007, la Coupe des Confédérations de la FIFA 2009 et une première place dans les qualifications de la CONMEBOL, conquise entre autres grâce à des succès à l’extérieur 4:0 sur l’Uruguay et 3:1 sur l’Argentine. Au total, le sélectionneur a fait main basse sur 78 % des points en jeu, avec 49 succès, 12 matches nuls et sept défaites. Mais l’une d’elles, la toute dernière et la plus difficile à avaler, pourrait mettre un terme au mandat du sélectionneur, comme il l’a laissé entendre après la défaite face aux Pays-Bas. "En ce qui concerne mon avenir, tout le monde savait que j’avais quatre ans pour parvenir à mon objectif", s’est limité à déclarer le coach.

Kaká en a gros sur le cœurBlessé par cette défaite aussi inattendue qu’historique, le Brésil va devoir traverser une longue période de tristesse et d’introspection qui pourrait durer quatre ans. En effet, seule l’organisation de la prochaine Coupe du Monde de la FIFA pourra rendre le sourire à tous les torcedores.

"C’est extrêmement douloureux après tous les efforts que nous avons déployés. Une élimination se joue toujours sur des détails. C’est ça la Coupe du Monde et ça peut prendre des proportions très importantes", a souligné un Kaká qui en a manifestement gros sur le cœur. "Maintenant, nous n’avons plus qu’à attendre quatre ans jusqu’à la prochaine Coupe du Monde. Je ne sais pas bien ce qui se passera d’ici là. C’est un moment délicat pour moi, aussi bien dans ma vie que dans ma carrière. J’ai un lien très fort avec la Seleção et je traverse aujourd’hui les moments les plus difficiles de ma carrière. Il va falloir que je réfléchisse à pas mal de choses".

Face à une remise en question aussi profonde, on se dit que le Brésil n’aura pas trop de quatre ans pour digérer cette défaite en quart de finale, face à un adversaire de la trempe des Pays-Bas. Un fardeau qu’il risque de trouver tout aussi lourd à porter en 2014.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Netherlands - Brazil

Coupe du Monde de la FIFA™

Netherlands - Brazil

02 juil. 2010

PORT ELIZABETH, SOUTH AFRICA - JULY 02:  Referee Yuichi Nishimura issues a red card to Felipe Melo o

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

La fable de la mouche et de l'âne

02 juil. 2010

Mark Van Bommel (C) of the Netherlands celebrates victory with Dirk Kuyt and Arjen Robben

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Les Pays-Bas toujours là, l'Uruguay aussi

02 juil. 2010