Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™

9 juin - 9 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

La vie commence à 30 ans

Les chiffres sont catégoriques : aucune sélection n'a réussi à gagner la Coupe du Monde de la FIFA avec une moyenne d'âge de plus de 28 ans. Allemagne 2006 montre pourtant que passé la trentaine, on peut encore faire partie de l'élite du football planétaire.

L'exemple le plus éclatant est la France. Bien que la formation de Raymond Domenech approche 30 ans de moyenne d'âge, cela ne semble pas l'handicaper de quelque façon que ce soit. Bien au contraire…

Les Bleus sont emmenés par un Zinédine Zidane tout simplement génial. Alors qu'il vient de fêter ses 34 ans et joue ses derniers matches au plus haut niveau, Zizou semble avoir atteint le sommet de son art. Et il n'est pas le seul dans cette situation. Deux de ses coéquipiers lors de la conquête du titre mondial à France 1998, Lilian Thuram et Fabien Barthez, ont eux aussi allègrement dépassé la trentaine. A 34 ans, le défenseur de la Juventus reste un modèle de solidité et d'habileté, sans avoir rien perdu de sa vitesse. Quant à son aîné d'un an, il continue de montrer, match après match, qu'il est bel et bien l'un des plus grands gardiens de l'histoire du football hexagonal.

On trouve également pas mal de membres illustres du club des trentenaires dans les autres équipes du dernier carré. Mercredi soir, les Bleus croiseront sur leur route un certain Luis Figo, génial lui aussi. Du haut de ses 33 printemps, le milieu de terrain portugais a largement contribué à la magnifique performance lusitanienne, la meilleure (pour l'instant) de son pays en Coupe du Monde de la FIFA depuis 1966. Son coéquipier Ricardo, principal instigateur de la victoire aux tirs au but face à l'Angleterre, a lui aussi dépassé les 30 ans.

Côté allemand, l'exemple le plus frappant d'un joueur vieillissant comme le bon vin est Jens Lehmann. Aujourd'hui âgé de 36 ans, le portier de la Mannschaft n'avait jamais disputé un seul match de coupe du Monde de la FIFA avant Allemagne 2006. Une fois confirmé par Jürgen Klinsmann dans son rôle de titulaire, le gardien d'Arsenal a produit une série d'excellentes prestations. Après avoir délogé son coéquipier Oliver Kahn du poste de numéro un en équipe nationale, il pourrait prendre sa succession comme meilleur joueur de l'épreuve reine.

Quant à l'Italie, ses trentenaires sont ce qui se fait de mieux dans le monde du ballon rond. On pense d'abord au capitaine Fabio Cannavaro qui, à 32 ans, s'inscrit dans la droite lignée des Franco Baresi et Paolo Maldini, incontestablement deux des meilleurs défenseurs de l'histoire. Son partenaire à l'arrière, Alessandro Nesta, vient lui aussi de célébrer son 30ème anniversaire. Enfin, on ne présente plus Alessandro Del Piero. A 31 ans, il Pinturicchio est toujours une source d'inspiration pour tous ses coéquipiers… et les générations futures.

Parmi les mondialistes qui ont déjà plié bagages, on compte aussi un certain nombre de joueurs qui ont entamé leur troisième décennie, sans que cela affecte leur talent balle au pied. Dans le désordre : David Beckham, Pavel Nedved, Roberto Carlos, Phillip Cocu, Roberto Ayala, Henrik Larsson, Jared Borgetti et pas mal d'autres encore. Autant de preuves vivantes que, en football au moins, la vie commence à 30 ans.

Explorer le sujet