Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Afrique du Sud 2010

#WorldCupAtHome : Revivez Pays-Bas - Brésil !

Wesley Sneijder of the Netherlands celebrates scoring
© Getty Images
  • Ce samedi à 18h00 (CET), #WorldCupAtHome proposait de revivre Pays-Bas - Brésil (Afrique du Sud 2010)
  • Replongeons-nous dans les plus grands matches de l’histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™
  • Les Pays-Bas ont remporté ce quart de finale grâce à un doublé de Sneijder

Le match entre les Pays-Bas et le Brésil a été le premier quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. Menés au score après un but de Robinho en début de rencontre, les Néerlandais ont renversé la vapeur en seconde période grâce à un doublé de Wesley Sneijder. Quant aux Brésiliens, ils ont terminé le match à 10.

📝En bref

Pays-Bas 2-1 Brésil

2 juillet 2010 | Nelson Mandela Bay Stadium, Port Elizabeth

Buts :

Pays-Bas : Wesley Sneijder (53’, 68’) | Brésil : Robinho (10’)

Compositions :

Pays-Bas : Maarten Stekelenburg, Gregory van Der Wiel, John Heitinga, Andre Ooijer, Giovanni van Bronckhorst (c), Mark van Bommel, Nigel de Jong, Arjen Robben, Wesley Sneijder, Dirk Kuyt, Robin van Persie (Klaas Jan Huntelaar 85’)

Brésil : Julio Cesar (c), Maicon, Lucio, Juan, Michel Bastos, (Gilberto Melo 62’), Felipe Melo, Dani Alves, Gilberto Silva, Kaka, Robinho, Luis Fabiano (Nilmar, 77’)

Brazil and Netherlands enter the pitch
© Getty Images

👇Le contexte

Il s’agit de la quatrième confrontation entre les deux équipes en Coupe du Monde, la deuxième en quarts de finale. À États-Unis 1994, sur la route de son quatrième sacre mondial, la Seleçao avait battu une équipe néerlandaise qui comptait dans ses rangs des stars du calibre de Dennis Bergkamp, Ronald Koeman et les jumeaux De Boer. Quatre ans plus tard, à France 1998, elle avait de nouveau eu raison des Oranjes, en demi-finales cette fois.

Bien que privés de leur défenseur central Joris Mathijsen, forfait sur blessure, les Pays-Bas vont aligner une cinquième victoire consécutive dans cette édition 2010. Après leurs succès en phase de groupes face au Danemark, au Japon et au Cameroun, ils ont dominé la Slovaquie en huitièmes. Comme quatre ans plus tôt en Allemagne, le Brésil verra donc sa campagne mondialiste prendre fin en quarts de finale.

⚔️ Les clés du match

Le public du Nelson Mandela Bay Stadium de Port Elizabeth ne doit pas attendre longtemps avant d’assister à l’ouverture du score brésilienne. Alors que l’on ne joue que depuis neuf minutes, Felipe Melo transperce la défense néerlandaise d’une ouverture luumineuse à l’attention de Robinho, qui trompe Maarten Stekelenburg. À ce stade, la Seleção semble partie pour dominer les débats.

Sans une série d’interventions exceptionnelles de Stekelenburg, les Néerlandais auraient très bien pu regagner le vestiaire avec un passif plus lourd. La tendance va s’inverser. Huit minutes après la reprise, Sneijder égalise d’un centre-tir qui effleure la tête de Felipe Melo avant de terminer sa course au fond des filets.

Un quart d’heure plus tard, Sneijder poursuit son récital en doublant la mise. Robben brosse un corner rentrant prolongé au premier poteau par Dirk Kuyt, qui permet au numéro 10 de battre Julio Cesar de la tête à bout portant. Dans la foulée, le Brésil subit un nouveau coup dur avec l’expulsion de Felipe Melo, coupable de s’être essuyé les crampons sur la cuisse de Robben.

Wesley Sneijder of the Netherlands celebrates the own goal by Felipe Melo of Brazil by waving into a TV camera
© Getty Images

🌟 Un joueur dans le match

Après avoir mis quatre matches et 355 minutes pour inscrire deux buts en Afrique du Sud, Wesley Sneijder a doublé son compteur en l’espace d’un quart d’heure contre le Brésil. Ce doublé face aux quintuples champions du monde a beaucoup compté pour le milieu de terrain intériste : "Il m’a suffi de mettre la tête. Ç’a été une super sensation de marquer", a-t-il déclaré au sujet de son but à la 68e minute.

🎙️Entendu

"On a montré au monde entier que Pays-Bas-Brésil, c’est une affiche fantastique. Enfin, on a réussi à les battre [après les défaites à États-Unis 1994 et France 1998]" - Wesley Sneijder, milieu de terrain des Pays-Bas et Homme du match

"Aujourd’hui, on a mis environ 25 minutes à se défaire du trac. On n’était pas malheureux de n’être menés que 1-0 à la pause. À la pause, je leur ai dit de jouer leur jeu en deuxième période. Une fois qu’on a mis notre premier but, on a bien mieux joué et on a prouvé qu’on avait une équipe très solide" - Bert van Marwijk, sélectionneur de l’équipe des Pays-Bas

"On est tous dégoutés car on sait qu’on aurait pu faire mieux. Le football est une grande source de joie mais aujourd’hui, les gens au Brésil sont tristes, c’est malheureux." - Robinho, attaquant du Brésil

🔜 La suite

En demi-finales, Sneijder claque son cinquième but de la compétition, contribuant au succès 3-2 des siens face à l’Uruguay. Les Oranje atteignent leur troisième finale de Coupe du Monde, après celles de 1974 et 1978. Dans le match pour le titre, l’Espagne se révèle trop forte, Andres Iniesta offrant le titre aux champions d’Europe en prolongation. Côté brésilien, ce revers a mis un terme au premier mandat de Dunga à la tête de l’équipe nationale. L’ancien capitaine de la Seleçao reprendra les commandes après la Coupe du Monde 2014, où les locaux prirent la quatrième place.

Explorer le sujet

Articles recommandés