Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

21 novembre - 18 décembre

Qatar 2022 - RP Chine

Wu prêt à prendre la relève de Zheng

Wu Xi of China celebrates after scoring a goal 
© Getty Images
  • Wu Xi est l'un des joueurs cadres de Marcello Lippi
  • Il est en passe de devenir le leader de la Team Dragon
  • Le milieu de terrain espère aider la RP Chine à se qualifier pour Qatar 2022

L'année des 30 ans marque un tournant dans la vie de tout Chinois. C'est là qu'un homme doit "asseoir sa place dans le monde", selon Confucius. Wu Xi, le milieu de la RP Chine, est prêt à passer ce cap. Après avoir soufflé ses 30 bougies en février dernier, il est au meilleur de sa forme en club, mais aussi avec son pays.

Capitaine de Jiangsu Suning, il a permis à son club de conserver sa place parmi les six meilleures équipes de la Super Ligue chinoise. Sur la scène internationale, il a été un pion essentiel de la RP Chine tout au long de la Coupe d'Asie de l'AFC 2019 où la Team Dragon a été éliminée en quarts de finale.

Mais surtout, il est en train de gagner la confiance du sélectionneur Marcello Lippi depuis le retour de l'Italien en mai. Alors que le capitaine chinois Zheng Zhi fêtera ses 39 ans à la fin du mois, Wu est considéré comme son successeur, et l'homme idoine pour qualifier son pays pour une deuxième Coupe du Monde de la FIFA™, au Qatar en 2022.

Espoir et énergie positive

"J'ai bien peur que peu de joueurs de cette équipe nationale puissent prétendre à surpasser les exploits de Zheng Zhi", tempère pourtant Wu au micro de FIFA.com. "C'est le grand frère de l'équipe. Moi, je veux simplement être moi-même et faire mon travail correctement. C'est toujours important de se souvenir de ce que vous êtes capable de faire plutôt que de se concentrer sur les joueurs à qui l'on vous compare."

"Je veux évidemment avoir un impact plus important en équipe nationale et je veux aider mon équipe à vivre une belle aventure en qualifications à la Coupe du Monde", annonce-t-il quand même. "Il y a de plus en plus de jeunes dans l'équipe donc en tant que cadre, j'ai le devoir de les aider grâce à mes expériences et de les influencer de par mon attitude. J'aimerais qu'ils comprennent que le football est un sport regorgeant d'espoir et d'énergie positive."

Convoqué en équipe nationale en 2011, Wu fait ses débuts dans une victoire 6-1 face au Laos dans un match qualificatif pour Brésil 2014. Depuis, il a disputé les campagnes qualificatives des deux dernières éditions de la Coupe du Monde, ainsi que les deux dernières phases finales de la Coupe d'Asie. "Quand j'étais jeune, je jouais plutôt attaquant donc j'ai l'habitude d'aller de l'avant et de partir à l'offensive", se décrit-il. "J'ai travaillé très dur pendant de nombreuses années pour progresser et peaufiner ma lecture du jeu. Je suis content d'avoir atteint le niveau que je souhaitais."

Retrouvailles avec la Syrie

La Chine lancera ses qualifications pour Qatar 2022 en septembre, dans un groupe composé de la Syrie, des Philippines, des Maldives et de Guam. Si le tirage semble clément pour la Chine, Wu n'est pas du même avis. "Il faut respecter nos adversaires et en qualifications pour la Coupe du Monde, il n'y a pas de petites équipes. On a retenu la leçon au même stade des qualifications pour la dernière Coupe du Monde quand on a concédé des matches nuls sans but contre Hong Kong, chez nous et là-bas", assure-t-il.

La Syrie semble l'adversaire le plus coriace pour l'équipe de Lippi. Les Syriens ont infligé une défaite 1-0 à la Chine au troisième tour des qualifications à Russie 2018. Wu trouvait le chemin des filets au retour en deuxième période pour permettre à la Chine de mener 2-1, mais son équipe encaissait le but égalisateur dans le temps additionnel et enregistrait un nul 2-2, un résultat qui allait coûter cher à la Chine. "La Syrie est une équipe solide qui, comme nous, a faim de victoire. Mais nous pouvons les battre cette fois", conclut Wu, décidé à prendre ses responsabilités.

Explorer le sujet

Articles recommandés