• Photo : Esteban Cambiasso en train de célébrer un but d'anthologie à Allemagne 2006
  • Le milieu de terrain conclut une action en 24 passes pour une victoire 6:0 sur la Serbie-et-Monténégro
  • Hernan Crespo : "C'est le plus beau but dans lequel j'ai été impliqué"

Dans cette ultime semaine des qualifications pour la Coupe du Monde la FIFA™ 2018, on avait du mal à imaginer une épreuve mondiale sans l'Argentine. L'Albiceleste a offert quelques moments mémorables au tournoi. On se souvient notamment d'un but superbe inscrit par Esteban Cambiasso à Gelsenkirchen.

Sa célébration, que l'on voit sur cette photo, est éloquente. Cambiasso semble aussi surpris et impressionné que le public par ce qu'il vient de réaliser. "Ce but réunit tous les ingrédients : rythme, circulation, surprise et art dans sa plus haute expression", explique-t-il.

Le but légendaire de Diego Maradona contre l'Angleterre en 1986 avait porté l'individualisme balle au pied à son summum. Le but de Cambiasso a fait la même chose pour le collectif. Neuf joueurs de champ argentins sur dix ont touché le ballon dans un mouvement en 24 passes consécutives, la dernière étant la sublime talonnade d'Hernan Crespo à destination de Cambiasso, qui a conclu du gauche.

La Gazzetta dello Sport a parlé de "démonstration de football" et Crespo de "plus beau but". "Je n'en avais pas vu un comme ça depuis des années", avait ajouté l'attaquant après le 6:0 infligé par l'Argentine à la Serbie-et-Monténégro. "C'était presque comme du football en salle. C'est le plus beau but dans lequel j'ai été impliqué au cours de ma carrière."

Ceux qui se souviennent de ce but se rappelleront peut-être que ce match est également le premier disputé par un certain Lionel Messi en Coupe du Monde. Il a marqué, bien sûr, et grâce à son triplé face à l'Equateur le 10 octobre dernier, les fans du monde entier peuvent déjà se réjouir : l'Albiceleste aura l'occasion de produire d'autres moments inoubliables, l'an prochain en Russie.