Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

14 juin - 15 juillet

Coupe du Monde de la FIFA™

Zone Europe : Groupe F

La plus vieille rivalité de l'histoire du football international est de retour. Cette affiche a vu le jour 42 ans avant le premier Argentine-Brésil et 91 ans avant Algérie-Égypte. Après une quinzaine d'années d'absence en compétition officielle, le duel Angleterre-Écosse se trouve à nouveau sous le feu des projecteurs. Toutefois, le choc entre les deux voisins britanniques ne sera pas la seule attraction du Groupe F. La Slovaquie et la Slovénie se préparent à vivre un nouveau chapitre d'une rivalité entamée pendant les préliminaires d'Afrique du Sud 2010.  

Les équipes
Angleterre
Slovaquie
Écosse
Slovénie
Lituanie
Malte
* Ce qu'il faut retenir*
L'Angleterre et l'Écosse se sont mesurées pour la première fois en 1872. Au cours des 117 années suivantes, exception faite de la Première et de la Seconde Guerre mondiales, les deux équipes ont croisé le fer en compétition officielle pratiquement tous les ans. À cette époque, les statistiques étaient équilibrées. Cette affiche très prisée des supporters est pourtant devenue de moins en moins fréquente au fil du temps. La dernière rencontre compétitive entre les deux sélections remonte à 1999. Bien entendu, l'annonce de la présence des frères ennemis au sein d'un même groupe de qualification pour l'épreuve mondiale a fait grand bruit de part et d'autre du mur d'Hadrien.

Seuls le Brésil, l'Allemagne, l'Italie, l'Argentine et le Mexique comptent plus de participations au rendez-vous mondial que les Trois Lions. Avec la présence du prodige Raheem Sterling et de Wayne Rooney dans leurs rangs, les Anglais, qui restent sur deux succès face à leurs voisins dans les qualifications mondialistes, partiront favoris. Cependant, les Écossais ne manquent pas d'arguments. Ils peuvent compter sur des joueurs solides comme Craig Gordon, Darren Fletcher ou Steven Naismith, un courage à toute épreuve et le soutien de la fameuse Tartan Army. En outre, tout le pays rêve d'une qualification qui lui échappe depuis 1998. Au fil des ans, l'Écosse a laissé beaucoup de bons souvenirs sur la scène mondiale, à commencer par la célébration de Gordon Strachan, l'actuel sélectionneur, lors de l'édition mexicaine en 1986.* *

L'autre grande rivalité du Groupe F aura pour protagonistes la Slovaquie et la Slovénie. Les Slovaques avaient validé leur billet pour l'Afrique, ce qui ne les avait pas empêchés de s'incliner à deux reprises face aux Slovènes. Martin Skrtel, Marek Hamsik et leurs coéquipiers s'étaient néanmoins adjugé la première place du groupe, avant que Samir Handanovic et ses partenaires ne les rejoignent en phase finale par le biais des barrages.  

*Le saviez-vous ?  *
*Le club des cinq : *Cinq Slovaques ont disputé une finale de Coupe du Monde de la FIFA™. Stefan Cambal a vécu la défaite (2:1) face à l'Italie en 1934. Par la suite, Viliam Schrojf, Jan Popluhar, Andrej Kvasnak et Adolf Scherer ont mordu la poussière face au Brésil de Garrincha dans le match décisif de l'édition 1962. Auparavant, quatre des six buts tchécoslovaques en terre chilienne avaient été inscrits par des Slovaques.  

Légende internationale : *Sir Matt Busby, qui a dirigé et porté les couleurs de l'Écosse, est né de parents lituaniens. L'ancien milieu de terrain reste indissociable des *Busby Babes, cette génération exceptionnelle de joueurs de Manchester United qui avait pris le football anglais par surprise en s'adjugeant trois titres consécutifs après la catastrophe aérienne de Munich. Durant cette tragédie, Busby a reçu par deux fois l'extrême-onction, avant de retrouver la santé et bâtir une équipe capable non seulement de régner sur l'Angleterre, mais aussi de remporter la Coupe d'Europe des clubs champions en 1967/68.  

*Stades nationaux : *Seules deux des six nations qui figurent dans ce groupe possèdent un stade national dans leur capitale : l'Angleterre et la Lituanie, qui se produisent habituellement à Wembley, à Londres, et au LFF Stadium de Vilnius. La Slovénie n'a pas de base fixe et se déplace de ville en ville au gré des rencontres. L'Écosse reçoit quant à elle ses invités à Hampden Park, à Glasgow, tandis que la Slovaquie a établi ses quartiers au Stadion pod Dubnom de Zilina. Le stade national Ta' Qali de Malte est curieusement situé dans le pittoresque village d'Attard, célèbre pour ses citronniers, ses jardins botaniques et ses fermes rustiques.  

*La stat *
40 - Comme le nombre de matches de qualification pour la Coupe du Monde disputés par Malte avant de goûter enfin à la victoire. En 1993, Kris Laferla avait inscrit l'unique but d'une rencontre disputée en Estonie, en piquant le ballon par-dessus Mart Poom. Le second succès est intervenu 20 ans et 48 matches plus tard. Cette fois, c'est Michael Mifsud qui s'était chargé de marquer le but décisif contre l'Arménie.

Explorer le sujet

Articles recommandés