Suivez nous sur

Zone Europe : Groupe E

Denmark's midfielder Lasse Schoene (C), Armenia's midfielder Gevorg Ghazaryan (L) and Armenia's defender Hrayr Mkoyan vie for the ball during the UEFA Euro 2016 Group I qualifying match
© AFP

Rien à perdre et beaucoup à gagner. Les six équipes engagées dans le Groupe E des qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ partent toutes dans cet état d’esprit. Pas de grandissime favori, et les trois équipes qui ont déjà une expérience mondiale ont certes une longueur d’avance, mais pas de marge d’erreur face à trois outsiders ambitieux.

Les équipes
Roumanie
Danemark
Pologne
Monténégro
Arménie
Kazakhstan

*Ce qu’il faut retenir
*
La Roumanie, tête de série lors du tirage au sort préliminaire en juillet 2015, le Danemark et la Pologne ont tous déjà goûté à la scène mondialiste et ne rêvent que d’une chose : la retrouver en 2018 après avoir tous les trois manqué le rendez-vous brésilien de 2014. Mais il n’y aura qu’une seule place directe dans l’avion pour la Russie, et une sur liste d’attente en barrages. Du coup, il y aura au moins un malheureux dans ce trio.

"Au moins" un, parce que les trois équipes qui complètent la poule ont aussi leur mot à dire, non seulement pour la qualification, mais également pour la première place, au moins pour le Monténégro et l’Arménie. Car pour le Kazakhstan, l’occasion est belle de marquer quelques points, mais la marche semble encore trop haute. En revanche, Monténégrins et Arméniens, avec des joueurs confirmés comme Stevan Jovetic ou Stefan Savic d’un côté, ou Roman Berezovsky ou Henrikh Mkhitaryan de l’autre, espèrent profiter de l’absence des grandes puissances européennes comme l’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne ou l’Italie pour s’approcher le plus près possible du rêve d’une première participation à la Coupe du Monde. Dans un groupe très ouvert, le mot d’ordre est "maintenant ou jamais."

Le saviez-vous ?
Une revanche à prendre : Le Danemark était bien décidé à prendre part à sa cinquième Coupe du Monde à Brésil 2014, sa deuxième consécutive, et espérait bien le faire par le biais des barrages, condamné à la deuxième place de son groupe derrière l’Italie. Mais les Scandinaves n’ont finalement pas fait partie des meilleurs deuxièmes,  et n’ont donc pas pu disputer ce repêchage. Peut-être la faute à une lourde défaite 0:4 concédée en juin 2013 face à une équipe alors jugée modeste : l’Arménie…

Mauvais et bon souvenirs : Tout d'abord membre de la Confédération Asiatique de Football, le Kazakhstan écrit les premiers chapitres de son histoire en Coupe du Monde de la FIFA lors des éliminatoires pour France 1998 et Corée/Japon 2002, les deux fois sans succès. Membres de la Zone Europe depuis 2004, les Kazakhs ont également échoué dans leur quête pour les éditions 2006, 2010 et 2014 décrochant en cumulé trois victoires : deux contre Andorre et une contre les Îles Féroé. Pour se donner du courage sur la route de Russie 2018, ils se rappelleront que l’un de leurs rares victoires en qualifications pour l’UEFA EURO avait eu lieu en 2007 contre la Serbie, grande sœur du Monténégro qu’ils affronteront dans le Groupe E.

*La stat
*
3 - Les Tricolorii de Roumanie font partie des trois nations à avoir disputé les trois premières éditions de la Coupe du Monde. Ils ont aussi disputé trois éditions consécutives dans les années 90. Mais après leurs échecs en 2002, 2006, 2010 et 2014, les Roumains ont aussi manqué les quatre dernières épreuves.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Cannavaro : "Tout le monde va se donner à fond"

25 juil. 2015

Coupe du Monde de la FIFA™

Le Tirage pave la route de Russie 2018

25 juil. 2015

Coupe du Monde de la FIFA™

Zone Europe : Groupe B

11 août 2015

Coupe du Monde de la FIFA™

Zone Europe : Groupe F

11 août 2015

Coupe du Monde de la FIFA™

Zone Europe : Groupe H

11 août 2015